Veille marketing du 05/09/2022


C'est la rentrée ! C'est aussi l'occasion de reprendre les bonnes habitudes perdues à la fin du premier semestre, faute de temps. C'est le moment de s'y remettre et de s'y tenir.


Chaque lundi, découvrez une sélection d'articles les plus pertinents de la semaine.

Marketing digital, réseaux sociaux, innovations, inbound marketing, marketing automation, recrutement automatisé, outils, tendances… Je vous propose de retrouver ici tout ce qui m'a interpelée et qui a suscité mon intérêt.


Cette semaine :


Twitter va enfin permettre de modifier ses tweets déjà publiés


Vous l'attendiez, Twitter l'a fait : la modification des Tweets ! Il va falloir être encore un peu patients, l'évolution est encore en test et ne sera déployé dans un premier temps que pour les abonnés Twitter Blue.


Dans son blog post d’annonce, Twitter confirme que c’est la fonctionnalité la plus demandée à ce jour. Elle est officiellement nommée « Edit Tweet » par la plateforme.

Le bouton d’édition est désormais testé en interne par les équipes de Twitter, et ce test va être étendu aux abonnés Twitter Blue dans les semaines à venir. L’idée étant d’obtenir des feedbacks du groupe de testeurs avant un déploiement plus large.


- Blog du Modérateur


LinkedIn va permettre de programmer ses posts sur la plateforme


De son côté, LinkedIn va enfin permettre à ses utilisateurs de programmer ses posts (cette évolution-là aussi on l'attendait !)


Le réseau social [LinkedIn] travaille sur une nouvelle option de programmation native pour vos posts.


Avec cette nouvelle fonctionnalité, une icône en forme d’horloge apparaît lorsque vous rédigez une publication. Il vous suffira de cliquer dessus pour programmer votre post. En revanche, nous n’avons pour le moment pas d’autres informations concernant la date de sortie de cette option.


- Blog du Modérateur


Shrinkflation : comment les industriels vous font payer plus cher pour des produits plus petits


On est en peu hors du marketing digital, puisque cette pratique touche essentiellement les produits de grande consommation, mais j'ai trouvé intéressant le diffuser cet article puisque les services, et leur offre d'appel, s'y sont mis aussi. Effectivement, certaines grandes marques de téléphonie mobile (que je ne citerai pas) proposent toujours leur forfait à 9,99€, mais avec moins de data qu'avant... Ce n'est qu'un exemple.


Des bouteilles d’eau, des chocolats, des fromages qui réduisent de taille mais dont les prix restent les mêmes. Avec la shrinkflation, les industriels ont trouvé la solution pour faire payer l’inflation aux consommateurs en tout discrétion.


- Challenges


Bonne lecture !