Doit-on encore faire des cartons d'invitation ?

Traditionnellement, on adore les cartons d'invitation : inauguration de nouveaux locaux, cocktail dînatoire, lancement de produit, événement d'entreprise... C'est l'occasion de se rappeler aux bons souvenirs de ses clients et prospects et de resserrer des liens.

Mais à l'heure du 2.0 et des millénials, il y a dans ce support quelque chose de désuet, dépassé et surtout, non-écologique. Alors, doit-on encore produire des cartons d'invitation ?



Pourquoi privilégier l'invitation papier ?

Pour celui qui le reçoit, il y a dans cet objet la garantie d'être une personne spéciale et attendue. Pour l'entreprise, c'est une image de marque valorisée par un support de qualité.

D'autant plus qu'on sait que celui-ci a fait appel à un graphiste, un imprimeur, un postier... Des heures à choisir qui fera partie de la short-list, à renoncer à la venue l'honneur fait à un DRH au profit d'un DSP... Il n'y a pas à dire, on est fier d'avoir son petit carton en main lorsqu'on se pointe à l'événement.


"Quoi, tu n'as pas eu le carton VIP ?" et "Comment tu as fait pour l’obtenir ?"

Certes, à l'ère du numérique, il est bien plus simple d'envoyer en masse des invitation Facebook, de poster le lien Eventribe sur Twitter ou de compter sur un influenceur ou deux pour parler de l'event. Soyons honnêtes, vous consultez toutes vos invitations Facebook ? Le carton reste donc le moyen d'avoir le maximum de réponses positives pour un événement. La raison est simple : Il reste à portée de vue, un véritable petit ambassadeur pour votre entreprise chez vos partenaires, clients, prospects, journalistes qui reçoivent bien des sollicitations telles que la votre à longueur de semaines.

Comment faire mouche ?

Pour mettre en valeur votre événement dans lequel vous allez placer beaucoup d'espoirs et dépenser beaucoup d'énergie, il va falloir donner envie. Il est donc essentiel de concevoir une invitation qui éveille la curiosité et suscite l'intérêt. Pour ma part, j'adore y glisser quelques petits "gadgets" (confettis, ballons, échantillons, origamis, bonbons... ) qui donneront directement le ton de l'événement et auront un impact positif sur le ressenti de la personne qui ouvrira l'enveloppe. Mettez tous les atouts de votre côté en annonçant les points forts de la soirée : rencontre avec une personnalité, découverte en avant-première d'un produit, invitation dans un lieu exceptionnel...


Attention au carton réponse qui doit être découpé : n'oubliez pas que le verso du carton repartira avec l'invitation si c'est un coupon à déposer dans une urne ou à renvoyer. Combien de fois les invités n'avaient plus que la moitié des renseignements pour se rendre à un événement !



Après l'événement ?

C'est bien, presque tous vos invités sont venus, l'événement a été relayé dans la presse, les célébrités sont toutes venues et les réseaux sociaux ont été inondés des photos et vidéos des moment marquants qui ont été révélateurs d'une organisation réussie. N'oubliez pas de remercier les participants avec un petit mot, si possible, personnalisé et de parler du prochain événement que vous organiserez et auquel, bien évidemment, ils seront conviés. Pour ne pas perdre les plus distraits, je préconise de garder le même type de carton et les mêmes enveloppes.


"La dernière fois, je n'avais pas pu venir, merci de m'avoir invitée à nouveau."